La crise des gilets jaunes.. La mobilisation est repartie à la hausse. Près de 50.000 personnes ont manifesté samedi à travers le pays. mais des incidents parfois violents ont éclaté à Paris, Bordeaux ou encore Toulouse.
Dans la capitale, l'entrée du ministère du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a été défoncée par un engin de chantier.
Dans une vidéo, on voit un homme boxer un gendarme derrière son bouclier. Une enquête a été ouverte pour retrouver l'auteur de l'agression.
De son côté, le préfet du Var a saisi la "police des polices", après la diffusion d'un document montrant un commandant de police frappant des manifestants samedi à Toulon.

Au Mans la manifestation qui avait rassemblé environ une centaine de personnes dès la fin de la matinée a dégénéré l’après midi devant la préfecture.
Certains ont tenté d'installer des chaînes aux grilles de la préfecture.
La police a repoussé ces manifestants et tiré des grenades lacrymogènes.
Ces-derniers se sont alors déplacés vers la place de la République et ont tenté d’ériger des barricades avec les barrières du marché de Noêl...
Des projectiles ont été lancés par des casseurs contre les forces de l’ordre qui ont riposté à la lacrymogène et à la bombe assourdissante.
A l’issue de ces incidents, qui n’ont fait aucun blessé, une personne a été interpellée.

Une info révélée par nos confrères du Maine libre, un jeune sarthois de 25 ans de Changé a été tué par son beau-père le lendemain de Noël à Longpont sur Orge dans l'Essonne.
Le drame s'est noué sur fond de rivalités familiales, tromperies et jalousies.
La victime, mariée depuis septembre 2017, s'était séparé de sa compagne depuis quelques semaines.
Le soir de Noël le jeune garçon; qui souhaitait reprendre la vie commune; aurait été frappé par son beau-père et c'est le surlendemain accompagné par son père et ses 2 frères qu'il s'est rendu dans l'Essonne où les choses ont dégénéré...
Depuis le tireur a été mis en examen et écroué.

Un homme a été déféré hier au Mans en vue d’une comparution immédiate aujourd’hui devant le tribunal correctionnel pour des violences, outrages et rébellion sur des gendarmes de Saint-Calais.
Samedi à la caisse d’un magasin de cette commune, cet homme, déjà ivre, s’était vu refusé une vente d’alcool par la caissière.
La situation s’envenimant, les gendarmes ont dû intervenir mais l’un d’eux a reçu des coups de poing. Il a été sonné mais pas blessé a précisé le parquet du Mans.

Les agriculteurs de la FDSEA et des JA manifesteront cet après-midi au Mans et à Ecommoy devant les permanences des députés LREM. Ils viendront dire leurs colères face à l'augmentation de la RPD, la Redevance pour Pollution Diffuse.
Selon les syndicats les coûts pour une exploitation pourrait s'élever entre 1 000 et 1 500€ par an.

Lancé en février 2018, le service d'auto-partage Mouv’nGo voit son nombre d’utilisateurs progresser doucement.
Deux types d’abonnés se distinguent : les particuliers et les élus et agents communaux.
Quatre communes intègrent le dispositif cette année : Laigné-en-Belin, Saint-Jean-d'Assé, Fercé et Malicorne.
L’expérimentation avait débuté avec six communes : Ballon-Saint-Mars, Connerré, Brette-les-Pins, Ecommoy, Guécélard et Étival-lès-le-Mans.

Dans le cadre de la modernisation du réseau ferré, SNCF Réseau remplace les rails sur 30 km de la ligne Le Mans - Rennes entre Sillé-le-Guillaume et Port- Brillet en Mayenne.
Des travaux qui dureront jusqu’au mois avril. L’opération, d’un montant de huit millions d’euros, est programmée en deux phases.
La 1ère  jusqu’au 25 janvier se déroulera de 22h30 à 5h30 4 nuits par semaine, du lundi soir au vendredi matin.
Ce type de chantier engendre des nuisances sonores dues au fonctionnement des engins et des trains travaux.

Nous entrons dans la phase des vœux des maires à leurs administrés, ce soir ça sera le cas pour celui de la Flèche, Guy Michel Chauveau, à partir de 18h30 à la salle Coppélia.
Demain soir à 19h auront lieu ceux du Lude.
Hier à l'occasion de ses vœux, le maire de Changé Joël Georges a annoncé l'installation dans la commune d'un ophtalmologiste.
Un généraliste sera également recruté pour pallier un départ à la retraite.
Joël Georges a par ailleurs confirmé qu'il ne serait pas candidat à un 3e mandat en 2020.
A Jupilles  le maire Michel Moriceau a également présenté le nouveau médecin généraliste de la commune, un nouveau couple de boulangers et évoqué l'ouverture du bar associatif le St Jacques depuis juin dernier.

L'eau n'était qu'à 8° et ils ont été 18 à se jeter dans le lac de Marçon hier à l'invitation du club de rugby local à l'occasion des Frigomarçonnais, le 1er bain de l'année, façon originale de lancer 2019...

Un mot de football, le Mans FC n'est plus en tête du National : en match en retard Chambly a battu Avranches 2 à 1 et a rejoint les manceaux dans le fauteuil de leader mais les joueurs de l'Oise comptent une rencontre en moins.
Un match en moins c'est aussi le cas de Rodez qui est 3e à un point du Mans.

Météo ... La journée se déroulera sous les nuages avec quelques brumes en prime ce matin.
T° minimales 3 à 5°, maximales 7 à 9°
Vent faible de sud-ouest.